Test SEO et UX : à la conquête du Solitaire
62511
post-template-default,single,single-post,postid-62511,single-format-standard,qode-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,pitch child-child-ver-1.0.0,pitch-ver-1.8, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,grid_1300,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
jeu de solitaire de Google

Test SEO et UX : à la conquête du Solitaire, une histoire de jeu

Cela faisait longtemps…très longtemps que je n’avais pas publié sur le blog StudioClick. Aujourd’hui, mon envie de partager à nouveau nos histoires d’éditeurs de sites et nos aventures SEO est revenu. Ce nouveau test que nous avons mis en place concerne la relation entre SEO, UX et notoriété, je vous donne ici l’état des lieux de ce que nous avons mis en place, vous serez les seuls jugent de vos conclusions.

Solitaire : requête à plus centaines de milliers recherches, viser gros pour viser juste

Plus les années passent et plus l’algorithme de Google est performant, c’est un fait !

Si nous voyons fleurir ici ou là des offres pour des réseaux de PBN et autres plarteformes de liens expirés; les notions de marque (création et fidélisation de communauté), l’expérience utilisateur dans les KPI (temps passé, réponses claires aux requêtes posées) et la contextualisation par le contenu prend de plus en plus de place, et deviendra certainement omniprésent dans le futur (un peu de voyance ça ne fait pas de mal).

Le but de notre « test » était simple, viser une requête à fort traffic qui possédait un fort historique mais le tout dans un contexte très « froid » et sans mouvement depuis bien longtemps. Le test s’effectuant naturellement depuis notre portail Tirage-Gagnant.com, nous avons souhaité qu’il se fasse sur une requête en lien avec le secteur du jeu, un jeu de Solitaire nous est donc apparu comme naturel et pertinent.

Note : évidemment, l’objectif n’était pas d’atteindre la requête simple « Solitaire » mais plutôt de voir comment nous pouvions attraper des positions dans ce secteur de jeu de cartes, l’avenir nous apprendra que la requête principale s’est aussi positionnée

Des chiffres contradictoires, mais tous élevés pour la requête « Solitaire » :

  • 165’000 recherches mensuelles selon l’outil Yooda Insight (nos chouchous et amis)
  • 673’000 recherches mensuelles selon l’outil SEMRush
  • 550’000 recherches mensuelles selon l’outil Ranxplorer

 

Yooda Insight : outil SEO

Copie d’écran de l’analyse market de l’outil Yooda Insight. Pour vous inscrire sur Yooda Insight, c’est par ici.

 

Jeu du Solitaire : quelle concurrence et les sites installés sur la requête ?

Comme avant toute bataille, il faut savoir connaître ses ennemis pour savoir si la victoire sera aisée, ou si elle sera impossible…

Dans le cas du jeu Solitaire, la SERP est intéressante car il s’agit d’une SERP ancienne qui ne possède pas d’actualités fraîches, et qu’il est donc possible de faire bouger avec un acteur neuf, pensions-nous…

Aussi, la requête est dominée par des anciens sites qui répondent parfaitement à la requête donnée, une requête basique visant à faire jouer des internautes à un Solitaire, réduisant ici sensiblement les possibilités de se placer dans le haut du panier. Le dernier fait le plus intéressant étant certainement le fait de voir de nombreuses presses dans les pages de résultats du Solitaire, une bonne raison pour s’y rendre et pour se battre, trust contre trust !

  1. Jeu-Du-Solitaire.com : la référence qui génère plus de 1,6 million de visites mensuelles*. Le site ne possède pas un gros référencement, ni même une grosse ancienneté, créé en 2017.
  2. JeuSolitaire.fr : un autre exact match domain dans cette requête avec un site à ~500’000 visites/mois*, le site est ancien et date de 2005.
  3. 20Minutes.fr : les équipes de 20Minutes ont réalisé également leur jeu de solitaire. La page est bien poussée par un joli lien footer homepage du site de 20Minutes.
  4. Gralon.net : le site gralon bien connu des vieux SEO (annuaire historique) a aussi sa page de solitaire. Le nom de domaine est vieux, la page est vielle, une valeur sûre.
  5. WorldOfSolitaire : un site américain à la base, traduit et uniquement sous forme d’une page web jeu. Avec plus de 10 millions de visiteurs chaque mois outre-Atlantique, c’est clairement l’un des plus gros acteurs mondial.
  6. LCI : comme 20Minutes, les équipes de LCI ont conçu leur propre Solitaire. Un gros nom de domaine, une zone dédiée aux jeux, et En Avant Guingamp.
  7. 1001jeux : premier site de jeux flash de la sélection. A l’inverse des autres résultats, la page référencée comporte pleins de jeux différents de Solitaire.
  8. SpiderSolitaire.fr : un site ressemblant au #1 Jeu-du-Solitaire.com mais pour une variante du Solitaire, il s’agit là de SpiderSolitaire. Le site affiche 1,3 million de visites.
  9. iTunesStore :
  10. Solitaire-Jeu.eu : un site très très simple présentant le jeu du Solitaire associé à d’autres sites de jeux dans le réseau. Le site est annoncé à 33’000 visites/mois et clôture la première page Google.

 

Objet du Test : une page Solitaire sans pub

Notre test était assez basique. Tirage-Gagnant.com est un site à forte notoriété, possédant une très bonne base SEO avec plus de 500 roots domains (et pas des moindres) et jouit d’un trafic avoisinant les 1,5 million de visiteurs mensuels. L’objectif était de rendre une page la plus « simple » possible (pas de contenu à rallonge) et la rendre effective (une requête jeu, on y montre un jeu), le tout sans la rendre « visible » dans l’architecture pour ne pas qu’elle y bénéficie d’un trust de catégorie classique.

 

Etape N°1 : créé un jeu de Solitaire

Dans un premier temps, il nous a fallu concevoir un jeu de Solitaire sur une base déjà existante. Simon a réalisé le codage de ce petit jeu pour qu’il soit unique et parfaitement responsive. Le but de la page était clair, il fallait pouvoir faire jouer aux gens à un Solitaire, sans idée de monétisation derrière ni autre barrière.

En 2-3 jours de développement, le jeu de Solitaire était sorti des cartons et il pouvait être mis dans une page du site créée pour l’occasion.

 

Etape N°2 : créer un contenu pertinent, mais simple

Afin de contextualisé notre page nouvellement créée, il nous fallait un peu de contenu textuel ainsi que quelques images « qui vont bien ».

Le texte réalisé sur la page « Solitaire » s’est voulu basique, avec 855 mots et quelques illustrations, une bonne base pour élargir le spectre autour de la thématique du Solitaire sans pour autant écrire des tartines sur une page où quoi qu’il en soit les joueurs ne liront pas la moindre ligne…

Juste là, tout vous semble plutôt logique, et c’est bien normal.

Le temps de rédaction a été d’une heure environ.

 

Etape N°3 : concevoir un maillage interne intelligent

Allez là on passe aux choses un peu plus sérieuse et intéressante. Pour cette page « Solitaire », nous avons souhaité la mettre en dehors de notre architecture basique « catégorie » / « sous-catégorie » fixe et nous concentrer sur un positionnement plus stratégique, c’est à dire en bas des pages de tirages de loterie, ce sont nos pages les plus visitées via l’insertion d’une bannière image qui bénéficie d’un lien fixe sous l’ancre « jouer au solitaire ».

Le temps de mise en place est d’environ 1 heure.

Page de jeu Solitaire

La promotion de la page « Solitaire » sur Tirage-Gagnant.com.

Première conclusion : J+10, un positionnement en constante hausse jusqu’à la page 3

Pendant les 10 premiers jours d’indexation, la page Solitaire n’a bénéficié d’aucune « aide » extérieure que cet emplacement de choix sur nos pages, de clics interne et de l’expérience des joueurs tombant sur ce jeu du Solitaire qui semble plutôt bonne au vu des 4min 30 passée sur la page en moyenne.

Rapidement, la page a emmergé dans la SERP, passant rapidement de la page 8 à la page 6 puis dans le top 50. 

Dix jours après la publication, la page se positionnait en 3e page (oscillation entre la position 25 et 29) pour un temps de création dédiée de 3 jours et demi. 

Evidemment, 0 trafic moteur (ou presque) ne parvenait sur la page, une page 2, ça ne sert à rien…Mais en 10 jours, c’était plutôt encourageant.

 

Etape N°4 : passage de webapp à application mobile Android et iOS

Dix jours après la mise en ligne de la page « Solitaire » en l’a laissant pleinement vivre sa vie de page autonome, nous avons voulu passer à la vitesse supérieure en lui apportant un soutien de poids, des liens depuis les stores d’applications, à la fois pour Android et pour iOS.

Sans rechercher les installations, nous avons souhaité rechercher les liens depuis les pages du PlayStore et de l’iTunesStore ainsi que les liens depuis des forums de présentation d’application mobile, qui constituerait les premiers liens externes naturels.

Le but est simple, quel est le rôle du netlinking dans la poussée d’une page « parfaite » pour l’utilisateur.

Temps d’adaptation et création des applications : 1 jour.

Temps de réalisation des profils de forums et des contenus uniques : 3 heures.

 

Deuxième conclusion à J+30 : première page atteinte et top 6 obtenue

Les quelques liens créés pour la page Solitaire et les utilisateurs semblant être satisfait ont permis l’amélioration à nouveau du ranking de cette page sur Google.

Du bas de la page 2, la page a directement bondi en page 1 quelques jours après la mise en ligne des premiers liens pointant vers elle.

Après avoir atteint une position record de #6 ce weekend, la page Solitaire fait le yoyo entre la 7e et la 8e position, jouant au chat et à la souris avec la page de LCI.

Notre premier objectif est donc en passe d’être atteint, c’est à dire dépasser une page similaire à la nôtre dans la conception, mais depuis un nom de domaine encore plus trusté.

Côté trafic, ça donne quoi allez-vous me dire ? Très honnêtement, avec le jeu en direct dans les résultats de recherche, nous savions que la déperdition de trafic allait être énorme. Aujourd’hui, la page fait en moyenne 350 à 400 visites/jour, cela reste une petite moyenne comparée au 300-400’000 recherches mensuelles annoncées par les outils de mesure (voir ci-dessous le graphique Analytics).

analytics de la page Solitaire

L’évolution des visites jour après jour depuis la mise en ligne le 16 février 2019.

Etape N°5 : changement des balises title et description

Les balises title et descriptions originales n’étaient franchement pas optimisées. Elles ont été copiées sur le premier site de la « requête ».

Il y a quelques jours, nous l’avons donc un peu « tunné » afin d’améliorer le CTR dans les résultats de recherche, nous verrons bien si cela sera suivi d’effets, ou non.

Temps de modification : 5 minutes

Title et description de notre page Solitaire

Les nouveaux snippet dans les moteurs de recherche pour notre page de jeu « Solitaire ».

 

Etape N°6 : quelques liens supplémentaires fortement qualifiés

Dans les jours qui vont venir, nous opterons pour la recherche de nouveaux liens très ciblés dans la thématique afin de voir si le netlinking est le principal facteur de dépassement de la concurrence lorsque les pages semblent identiques en terme de perception utilisateur.

 

Que retenir après 1 mois d’indexation des fluctuations de ranking ?

  • Une page basique créée sur un nom de domaine bien en place peut emmerger facilement sur une grosse « requête ».
  • Jour après jour, Google apprend des visiteurs de la page et affine ses résultats en conséquence. Sans pouvoir l’affirmer « scientifiquement », il apparaît clairement qu’offrir aux internautes ce qu’il souhaite, ici un jeu, a pesé dans la balance pour une augmentration du ranking progressive et toujours positive.
  • Plus important encore qu’une place dans la structure d’un site internet, le maillage interne stratégique et les liens « cliqués » semblent avoir un impact fortement positif en tant que signal SEO.
  • Une page basique seule ira moins haut sans l’aide de quelques liens externes de bonne qualité. Le netlinking semble être encore en 2019 le premier moteur de croissance d’une page. En revanche, des pages anciennes, même sans netlinking peuvent très bien trusté des positions qu’aucun autre site n’ira plus dépasser.

Voilà pour la première partie de ce test SEO grandeur nature, où comment positionner une page de façon semi-passive. On se donne rendez-vous dans un mois pour faire un nouveau compte rendu toujours sur cette page et suivre un peu l’évolution dans les SERP.

Nicolas Robineau En bref

Dans le monde du SEO depuis 2008, j'ai été référenceur web en agence de 2009 à mai 2012 avant de me lancer en autoentreprise jusqu'en août 2015 où nous avons créer la SARL Studioclick avec mon associé et ami Simon Richomme.

Les commentaires
  • C’est très plaisant d’avoir ce genre de retour d’expérience ! Bonne continuation, j’espère que ça continuera d’évoluer positivement.
    Nico

    19 mars 2019 at 11 h 31 min
  • Hello Nico.

    Merci pour ce retour.

    Hormis l’acquisition de backlinks pour pousser la page, qu’est ce qui a eu le plus d’impact d’après toi ?

    1) Le maillage intelligent avec des liens internes « cliqués ».
    2) Le temps passé sur la page générant des clics et de l’interaction ?

    Autre chose. As tu constate un phenomene de fidélité ?
    Des user qui reviennent pour jouer au solitaire ?

    19 mars 2019 at 13 h 17 min
      • Merci pour ta réponse Nico 😉

        C’est quand même relou que google propose SON solitaire …

        Enfin joli retour de ta part, merci pour le partage 😉

        20 mars 2019 at 18 h 59 min
  • Bonjour Nicolas,

    Je viens juste tester la puissance d’un backlink en dofollow en commentaire de blog.

    Non sans déconner, c’est cool ce genre de retour d’expérience. Tu ne penses pas que ta page serait montée sans backlink ? Mais avec un peu plus de temps ?
    Chez KHOSI, on remarque parfois que Google mets un temps très différents pour la prise en compte d’un contenu (et donc son référencement).

    Hâte de lire ton prochain test !

    20 mars 2019 at 8 h 30 min
  • Top d’avoir ton retour le lancement de ce test en attaquant un grosse requête ou google se positionne avec son propre jeux ! Tu vas bosser sur quoi pour encore monter ou te maintenir ?
    On oublie souvent la puissance des liens interne pour pousser une nouvelle page !

    22 mars 2019 at 18 h 59 min

Laissez un commentaire: